Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine(s) sortie(s) :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

  

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 19:15
Furfande (refuge et alpage)

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, notre semaine de randonnées aussi se termine ! Je propose une dernière randonnée au départ du hameau « les Escoyères ».

Ce petit hameau, que j'avais observé depuis le Queyron avant hier, est accessible en voiture par une petite route aux multiples lacets (31 vous pouvez vous amuser à vérifier). Très étroite, vous vous demandez en permanence ce que vous allez faire si un véhicule arrive en sens inverse !

En fait c'est trois hameaux, les Esponces d'abord, puis les Escoyères, et enfin le Châtelard, qui se succèdent sur ce plateau. Pas moins de trois chapelles, un oratoire …. ici, comme ailleurs, les hommes demandent la protection divine contre les rigueurs de l'hiver, les avalanches, la foudre, les mauvaises récoltes, la maladie qui frappe les bêtes ...

C'est le plus ancien centre de peuplement du Queyras, situé sur la route entre la Durance (le Gros d'Eygliers) et Arvieux.

Le but du jour est de découvrir le bel alpage de Furfande.

Furfande (refuge et alpage)
Furfande (refuge et alpage)

Le sentier monte progressivement à travers le sous bois. Une première intersection avec un sentier provenant du Queyron, puis un deuxième. Nous remontons la combe de la Lauze. Des ouvrages ont été aménagés sur le sentier pour lutter contre les effets du ravinement.

Furfande (refuge et alpage)
Furfande (refuge et alpage)

Nous parvenons rapidement sous le col de la Lauze, le sentier pour le refuge part à droite, nous partons à gauche en courbe de niveau. Le sentier en balcon offre de belle vue sur le Guil avant que les premiers chalets de Furfande apparaissent.

Un chevreuil part à notre vue, plus bas se sont deux grosses hardes de mouflons qui courent au milieu des chalets. Après avoir fait le point sur la carte, je décide de remonter dans la combe de l'Alp pour éviter de perdre notre dénivelé, car il y a pas mal de neige en face et pour raccourcir la sortie.

Nous profitons du premier chalet rencontré pour faire la pause repas, abrités du vent.

Furfande (refuge et alpage)

Après cette pause, nous remontons sur le refuge de Furfande. Il y a encore un peu de neige sur l'alpage. Une harde de chamois progresse doucement dans la crête de Croseras.

Furfande (refuge et alpage)
Furfande (refuge et alpage)
Furfande (refuge et alpage)
Furfande (refuge et alpage)

La configuration de l'alpage (sa déclivité importante) présente un risque d'avalanche important. Mais pour nous tout va bien la descente est vite effectuée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Accueil