Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine(s) sortie(s) :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

  

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 16:42



Comme souvent il fallait être motivé pour cette sortie. Motivé car les prévisions météorologiques annonçaient de belles averses toute la matinée !! Mais finalement notre arrivée au village de Montaud, nous laisse présager le contraire. 

Nous avons même vite chaud sur ces chemins muletiers, aux cailloux bien glissants. Les sous-bois sont couverts de champignons de toutes espèces : lactaires, girolles, trompettes d'automne, bolets, pieds de mouton... 

Pierrette et Jean-Claude nous font partager leur connaissance suite à une sortie sur ce thème, dans le Cantal, dans la semaine. 

Un plus loin, nous découvrons une très belle salamandre tachetée. L'animal est de taille assez impressionnante. Il est un peu perturbé par notre présence et reste immobile, nous facilitant les photos. 




Un dernier effort, et nous débouchons à « l'Egalen ». Trois jolis bâtiments sont encore présents. Il semblerait que les lieux soient encore habités de façon temporaire. Une résidence secondaire !!! Les anciens avaient taillé les pierres d'un des angles de la grange en arrondi. 

Dans l'herbe humide une petite grenouille (semble-t-il Rana Temporaria, Grenouille Rousse) essaye d'échapper à la photo en sautant par ci par là.  

Nous sortons à hauteur du col entre les bassins versants de Veurey et de Montaud. Le chemin se fait un plus raide et nous arrivons au joli belvédère avec une table d'orientation. La cluse de Vorrepe s'offre à nous. C'est ici, sur ce versant chauffé par le timide soleil de fin d'été, que nous pique-niquons. Le St Nectaire s'apprécie encore mieux ici. 

La cabane du bois vert (non indiquée) sur la carte est sur le bord du chemin. Ouverte, elle offre un abri appréciable par mauvais temps. La dent de Moirans (988m) offre un point de vue impressionnant sur la plaine. 

Le retour est rapide dans ce sous-bois au doux parfum de ..... tapenade !!! En automne, les sous bois diffusent souvent des parfums agréables (noisettes, champignons...).

Partager cet article

Repost 0

commentaires