Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine(s) sortie(s) :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

  

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 18:34
edlinger 
 
Ce 17 novembre la nouvelle est tombée : Patrick Edlinger est mort ! C'est le site « Les rencontres du cinéma de Montagne » qui me l'apprend ! Il devait être l'invité exceptionnel de ce jeudi 22 novembre, présentant le film qui l'a rendu célèbre dans le monde entier « La Vie au Bout des Doigts ».
 
   
Je me souviens de ce film comme si c'était hier. Gamin je trouvais ça dingue de grimper sans assurance, mais surtout je découvrais l'escalade.
 
Son grand copain Patrick Berhault nous avait quitté il y a quelques années (le 28 avril 2004), aujourd'hui les deux copains se retrouvent … et nous laissent seuls !
 
Merci à toi, Patrick de m'avoir, de nous avoir fait découvrir l'escalade, dans son plus bel écrin.
 
****
 
J'ai trouvé sur un blog ce très bel hommage :
 
« On ne meurt jamais vraiment...

 
Quand on a influé sur la vie d'un si grand nombre de personnes.
 
Quand on a transformé ce qui aurait pu n'être qu'un sport en un mode de vie, en un idéal. 
 
On ne meurt jamais vraiment...
 
Quand on a approché de si près la Perfection et la Beauté.
 
Quand on a été le chef de file d'un peuple heureux.
 
On ne meurt jamais vraiment...
 
Quand on a inscrit son nom dans la roche millénaire.
 
Quand on a inscrit son image dans l'imaginaire des autres.
 
 
On reste inscrit dans tous les moments de bonheur qui en découlent.
 
Patrick restera inscrit dans chaque particule de magnésie que nous utiliserons.
 
Invisible mais essentiel et fondateur.
 
Comme l'ADN de nos cellules »
 
Repost 0
Published by Romu
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 15:26

  IMGP8212

 

Le brame du cerf ! C'est une nouvelle fois l'occasion de se retrouver après les vacances estivales. Cette année, nous nous retrouvons tardivement ! C'est mi octobre que nos calendriers coïncident pour mettre en place ce rendez-vous.

 

D'abord Dylan et moi retrouvons Pierrette, Jean-Claude et Mick à St Thomas en Royans, pour une randonnée à la découverte du « Pays de Royans ». Notre randonnée longe de nombreuses noyeraies. Nous en prenons quelques unes tombées au sol. Plus loin nous pouvons voir une machine ramasser les noix. Elle est équipée d'une brosse circulaire devant qui rabat devant un puissant aspirateur.

 

Nous poursuivons à travers les hameaux isolés, jusqu'à Pont en Royans, et ses célèbres maisons aux balcons suspendus. C'est d'ailleurs sur les bords de la Bourne, sous ces balcons que nous pique-niquons.

 

IMGP8202   

Pour la suite nous prenons la direction de la cascade blanche, que nous atteignons en une petite ½ heure. Nous constatons que l'accès à la cascade verte est impossible (trop d'eau).

 

IMGP8210 

D'ailleurs après avoir pris de jolies photos nous constatons qu'il n'y a d'autres solutions pour traverser que de se déchausser ! L'eau est fraîche. Nous ne traînons pas.

 

 

Nous retrouvons les petites routes et sentiers qui de St Eulalie nous ramènent jusqu'à St Thomas. Notre idée de ramasser quelques noix tombe à l'eau, le propriétaire (est-ce vraiment lui?) est affairé sous les noyers !

 

Après avoir récupéré les voitures nous montons à Lente où nous avons réservé le gîte du Mandement. C'est là, que Fabienne, Etienne et Fred nous rejoignent. Qu'il est bon de se retrouver. Fred nous prépare un bon plat de spaghettis bolo (maison). Et après ce bon repas, tout le monde prépare ses affaires (vêtements chauds, frontales …) pour le lendemain. L'heure de réveil est fixée à 06h00.

 

Après avoir avalé un petit café ou thé, nous sommes déjà surpris par la température extérieure : -01° ! Il faut même un peu gratter. L'hiver est bien là. Sur le site du brame, pas une voiture, seuls deux campings car. Discrètement nous accédons à l’affût « le Serrou », le cerf est là nous l'entendons. Le jour commence à se lever doucement. Nous pouvons observer, une biche, un cerf. Une autre biche et son faon (vue la différence de morphologie entre les deux animaux) sortent du bois. Contrairement aux années précédentes, les animaux ne sont dans la clairière habituelles.

 

brame (18)

 

Après quelque temps passé au Serrou, nous partons pour la palissade. Le site a été sérieusement défriché, déboisé. La visibilité s'en trouve vraiment améliorée. Un cerf, un deuxième, une biche. Les animaux sont une nouvelle fois au rendez-vous.

 

C'est content de nos observations, que nous retournons au gîte prendre le petit déjeuner avant une nouvelle randonnée.

 

Cette fois nous partons directement du gîte. Dehors le vent souffle fort mais nous trouvons vite abri dans le sous-bois. Dylan a toujours la cheville douloureuse de la veille mais s'accroche.

 

Nous empruntons la piste forestière jusqu'à la sublime pelouse de Bournette, très ventée. Un patou nous accueille sous ses gros aboiements. Derrière le filet, il protège un joli troupeau de moutons.

 

Le sentier longeant la clôture, le patou va nous suivre, en nous rappelant par quelques aboiements qu'il n'est pas judicieux de rester trop près des brebis !

 

brame (14) 

Plus loin, à hauteur des caisses du domaine de fond de Chaud Clapier, nous profitons d'une table pour prendre notre repas. Etienne s'essaye au golf avec une belle vesse de loup. Le ciel se couvre et nous repartons en deux groupes. Dylan (dont la cheville est vraiment douloureuse) et moi redescendons en stop au gîte, quant aux autres membres du groupe, ils reprennent le chemin encadrés par Mick à qui j'ai donné la carte.

 

IMGP8233 

Nous retrouvons nos amis à l'entrée de la grotte du Brudour. Les frontales vissées au front du partons explorer la cavité. Nous sommes vite déçus car des grilles ont été installées et interdisent l'accès en profondeur !

 

Nous rentrons donc en voiture, pour les femmes et enfants, et à pied pour Mick, Jean-Claude et Fred.

 

Fin de ce week-end, très sympa. Qui nous a permis de nous retrouver, et de changer d'air.

 

****

Le résumé de Dylan : On a commencé la promenade dans un champ de noyers. Puis nous sommes passés devant le moulin de St Thomas en Royans. Nous avons continué la promenade dans un champ de noyers. Nous avons vu le propriétaire du champ ramasser les noix avec une sorte de tracteur. Nous sommes arrivés à Pont en Royans où nous avons pique-niqué avec plein de canards.

Puis nous avons continué la balade plus ou moins dans des petits villages jusqu'à la cascade blanche. Nous avons traversé le canal qui était très froid.

Puis nous avons terminé la promenade dans un champ de noyers.

 

 

 

Repost 0

Accueil