Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine(s) sortie(s) :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

  

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 13:48
Tour du Baou Mourine

Nouvelle randonnée dans l'arrière pays Grassois, pour faire le tour du Baou Mourine. Je stationne dans le vallon de la Siagne, non loin du Vieux Pont.

Nous sommes sur l'ancien chemin muletier qui reliait St Vallier et Escragnolles. Celui là même que Napoléon a emprunté avec ses hussards, lors de son retour en 1815, de son exil sur l'ile d'Elbe.

Après avoir traversé la Siagne, il faut d'abord suivre le GR510, avant de récupérer une sente qui amène au lieu dit « Rouyère ». Les quelques ruines sont de plus en plus envahies par la végétation.

Tour du Baou Mourine

A travers les chênes verts, le sentier est agréable et offre de beaux points de vue sur le vallon de la Siagne, puis sur celui de la Siagne de la Pare. Ensuite, je retrouve une piste forestière un peu au dessus de la source de la Pare.

Tour du Baou Mourine
Tour du Baou Mourine
Ancienne charbonnière.

Ancienne charbonnière.

Tour du Baou Mourine

La piste fait suite à une petite route secondaire goudronnée, puis aux premières habitations et fermes. Un gros troupeau d'ovins broute tranquillement, protégé par un patou en mode sieste.

Je rejoins Escragnolles et le hameau « La colette », par la route c'est un peu long mais il n'y a pas d'autre solution. La dernière partie reprend le GR, passe par la jolie chapelle St Martin.

Tour du Baou Mourine
Tour du Baou Mourine
Tour du Baou Mourine
Tour du Baou Mourine
Tour du Baou Mourine

La chapelle médiévale, plusieurs fois restaurée au fil des siècles, est ouverte aux curieux. Petit havre de tranquillité, surplombée par les montagnes de l'Audibergue et de Thiey, j'en profite pour prendre une barre chocolatée avant de redescendre à la voiture.

Tour du Baou Mourine

C'est la voie impériale. Et cette partie est d'ailleurs la mieux conservée : murets en pierres sèches, pavages anciens, petits lacets pour une montée régulière … Il y a également encore les bornes monolithiques côté vide qui avaient pour utilité de chasser les roues des attelages afin qu'ils ne finissent dans le vide.

Cette boucle totalise environ 16kms, dans la forêt communal de Briasq, en zone Natura 2000.

 

Repost 0
Published by Romu - dans Moyen Pays
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 17:49
Croix de Toulouse (1 962m)

Pour cette dernière randonnée, j'emmène le groupe à la Croix de Toulouse. Nous sommes là depuis une semaine, et cette falaise qui domine Briançon, attire notre regard. Omniprésente cette face ne pouvait être absente de notre liste de randonnées.

 

Malheureusement, le ciel est loin d'être d'un bleu azur. Après avoir stationné les véhicules nous voilà partis, les ponchos sont déjà sur les épaules ! A ce moment là, nous espérons encore que cela ne va durer longtemps.

Croix de Toulouse (1 962m)
Croix de Toulouse (1 962m)

Après avoir emprunter un court moment la route du Poët Ollagnier, nous nous engageons sur le sentier qui serpente dans le bois de l'Ours. Nous sommes déjà un peu plus sur St Chaffrey.

Croix de Toulouse (1 962m)
Croix de Toulouse (1 962m)

Une petite pause régulièrement car même si le sentier est régulier, il s'élève sérieusement. A travers ce bois nous allons prendre 500m ! Sur la fin il y a même un petit passage un peu plus raide encore rendu glissant à cause de cette pluie qui ne cesse de nous arroser.

Croix de Toulouse (1 962m)

Les prairies dans le secteur du col du Granon, se dévoilent au détour d'un secteur moins boisé.

Croix de Toulouse (1 962m)
Croix de Toulouse (1 962m)

Nous parvenons enfin sur la piste forestière qui nous ramène doucement au hameau de Poët Ollagnier sur le Serre Lan. Il pleut toujours, et je réfléchis déjà au lieu qui pourrait nous accueillir pour la pause de midi. Une sous-pente de toit, une cave, une grange !!

Croix de Toulouse (1 962m)

C'est finalement sous un abri bien étanche à la pluie (moins au courant d'air) que nous prenons le repas, tables, bancs mis à la disposition de tous, dès lors que l'on en prend soin comme l'indique un panneau.

Croix de Toulouse (1 962m)
Croix de Toulouse (1 962m)
Croix de Toulouse (1 962m)

Il ne fait pas chaud … disons que c'est humide ! Nous sortons le fond de sac : une polaire avec ou sans manche, un t-shirt manche longue, un bonnet …. du sec et du chaud pour profiter du repas. C'est utile un bon fond de sac !!

Croix de Toulouse (1 962m)

Quand il est l'heure de repartir il pleut encore mais moins ! Cruel dilemme, redescendre ou poursuivre à la croix de Toulouse ? Allez le groupe est plus que motivé, c'est la dernière de la semaine, donc ce sera Croix de Toulouse. D'ailleurs le ciel se découvre de plus en plus et nous ne tardons pas à revoir le soleil.

Croix de Toulouse (1 962m)

A la Croix de Toulouse, nous pouvons ranger les affaires de pluie et profiter du point de vue. C'est un peu encombré embrumé par l'humidité présente en fond de vallée mais le décor est planté : les fortifications, les rivières Guisane, Durance, la station Serre-Che ….

Croix de Toulouse (1 962m)
Croix de Toulouse (1 962m)

Après une dernière pause, il est temps de redescendre. Nous faisons un détour par le fort des Salettes avant de retrouver les véhicules.

Croix de Toulouse (1 962m)
Croix de Toulouse (1 962m)

Fin de cette semaine de randonnées, pour le groupe. Nous finissons sous un beau soleil et sans bobo !!

Repost 0

Accueil