Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine(s) sortie(s) :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

  

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 12:03

P1090166

 

Nous sommes de retour au le village de Molines en Champsaur. Il fait plus frais qu'hier mais nettement meilleur que l'année dernière.

 

Il n'y a personne sur le parking. Nous prenons rapidement nos rythmes. L'église a été retapée depuis l'année dernière. Et il y a dorénavant une auberge dans le village (on ne se souvient pas quelle était déjà ouverte l'année dernière).

 

P4250024

 

Quelques œufs et autres poules, lapins en chocolat posés ici et là, nous rappellent que c'est lundi de Pâques. Une chasse au trésor est organisée.

 

Nous décidons de monter au refuge de Peyron Roux par la rive droite (le Parc National est de l'autre côté du cours d'eau). Malgré une montée discrète nous ne voyons aucun animal ! Avant le refuge nous pouvons admirer les ruisseaux qui coulent, chutent à travers les pentes rocheuses.

 

Peyron Roux

 

Au refuge forestier, nous prenons notre temps. Fruits secs et boissons chaudes sont tirés du sac.

 

Puis nous reprenons en direction du col de Font-froide. Nous ne tardons pas à découvrir les 1ères marmottes. Qui malgré leurs cris d'alerte se laissent prendre en photo sur leur rocher. C'est l'occasion pour Fred de tester son trépied avec le retardateur.

 

Puis encore un peu plus haut des chamois. C'est d'ailleurs sous les hardes que nous mangerons sous un soleil de plomb.

 

P4250047

 

La flore n'est pas en reste avec cette année un enneigement très peu important en cette période : pensées, et asphodèles. Les racines de cette dernière étaient consommées en période de disette à la place des pommes de terre.

 

Après la petite photo de groupe nous reprenons le sentier. Nous croisons quelques randonneurs attablés à la cabane forestière. Nous obliquons au sud afin de descendre par la rive gauche du torrent.


P4250056

 

C'est sous une jolie mélézaie que nous regagnons le village de Molines. Dans ce sous bois nous trouvons et goutons un peu d'oxalis (surelle ou pain de coucou) au goût proche de l'oseille.

 

Enfin, nous arrivons par le même sentier que l'année dernière. Cette fois, la terrasse de l'auberge est remplie.

 

Il n'y a plus de chocolat caché … tant pis ! Sur le parking aussi il y a du monde. Fin d'une belle journée, nous avions mis quelques bières dans une glacière pour finir en beauté !

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 18:17

  P1090105

 

Cette 1ère randonnée de notre semaine "champsaurine "nous emmène à la découverte du vieux village de Chaudun. Est ce encore le Champsaur ? Est ce déjà le Dévoluy ?

 

Nous partons du village de Rabou, sous un beau soleil et empruntons le « sentier des bancs ». C'est ce sentier qu'empruntaient auparavant (jusqu'au 19è siècle) les chauduniers.

 

P4240006

 

Le sentier est taillé dans la roche, comme les sangles chartroussines. Âmes sensibles au vertiges s'abstenir ! Puis nous descendons jusqu'au « Petit Büech » que nous suivront jusqu'à Chaudun. Auparavant le sentier traversait 33 fois ce ruisseau, et ces bains de pieds seraient à l'origine du nom « sentier des bancs » !

 

Nous faisons une petite pause à la clairière « les Berthaud ». Une randonneuse nous demande quelques explications sur la suite de la randonnée. Elle semble être partie un peu .. à l'improviste, sans connaître l'itinéraire, sans carte ! Je lui indique sur ma carte notre itinéraire … nous ne l'avons pas revue !

 

Plus loin, nous découvrons un crane de mouflon juste sur le bord du chemin. Un trophée de plus pour la collection de Mick.

 

Nous parvenons à Chaudun, par l'ancien moulin. Une meule est encore au sol et nous devinons les restes de l'ancien canal. Mais plus aucun bâti.

 

Un renard est allongé dans l'herbe dans son dernier sommeil.

 

Les deux gîtes forestiers sont là. Un peu plus sur la pente à proximité de l'ancien cimetière, la façade de l'église commémorative. Il y a pas mal d'explications sur la vie que connurent les chauduniers.

 

 

Nous prenons notre repas sur la terrasse des gîtes. Il fait beau et il y a quelques randonneurs qui arrivent depuis le col de Gleize.


Panorama 2

 

Mais il ne faut pas nous attarder car comme le laisse présager le panneau indicateur « Chaudun 9kms » par le sentier des bancs, le retour sera long ! Nous remontons par la piste forestière jusqu'au col de Chabanottes avant de prendre plein est.

 

De jolies fritillaires du Dauphiné poussent dans les prairies du col.

 

Pour la suite, le sentier traverse des champs à l'herbe rase. La végétation devient plus méditerranéenne : lavande, thym ...

 

Panorama 3

 

Après avoir retrouvé les hameaux, nous remontons à la voiture. Fin de cette belle et longue randonnée.

Repost 0

Accueil