Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 20:19

 Chaudun (38)

 

Nous poursuivons notre semaine avec la découverte du site de Chaudun. Pourquoi les habitants (jusqu'à 176) de ce village ont ils vendus leurs terres, leur maison … à l’État en 1895 ? En fait le site était bien trop petit pour une telle population, les sols ingrats, les hivers trop longs et rigoureux … Mais la raison principale est l'érosion des terres !

 

A vouloir toujours plus de terres cultivables, les chauduniers ont défriché toutes les montagnes autour d'eux et les phénomènes de torrentialité sont devenus de plus en plus fréquents. Les terres cultivables emportées, quand ce n'étaient pas les bâtiments ou les hommes.

 

Il n'y avait d'autres choix que de vendre et de partir reconstruire une vie (meilleure?) dans les communes limitrophes, en Afrique du Nord ou encore en Amérique.

 

Nous empruntons tout d'abord la piste forestière avant de poursuivre par le chemin de ronde. Un panneau met en garde, le sentier est dangereux !

 

Certes les personnes sujettes à la peur du vide peuvent être légèrement dérangées. Mais le sentier est bien tracé et relativement large. Nous parvenons sans peine, dans l'alpage ou le Petit Buëch prend sa source et où paissent de nombreux bovins.

 

Nous plongeons dans le ravin du petit Buëch que nous suivrons plus ou moins jusqu'à Chaudun.

 

Avant de manger, un petit détour s'impose vers le cimetière et la façade (reconstruite) de l'église. C'est ensuite derrière un des deux gîtes que nous pique-niquerons.

 

La suite est relativement simple, il suffit de remonter la piste forestière jusqu'au col de Gleize via les cols de Chabanottes et du Milieu.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil