Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

Du 08 au 15 avril

Séjour à Cervières (05)

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

18 avril 2019 4 18 /04 /avril /2019 14:45
Col de Girabeau

Chaque séjour est différend mais chaque semaine comporte LA rando. Celle aux superlatifs : la plus longue, la plus haute, la plus belle, la plus dure … la plus quoi ! Et bien aujourd'hui c'est LA !

Nous ne sommes que 5 guerriers pour cette journée. Le but initial est d'atteindre le tunnel du Parpaillon celui là même que nous avions tenté d'atteindre par l'autre versant il y a quelques années ! Finalement nous n'irons pas plus loin que le col de Girabeau.

Au départ pourtant tout le monde est motivé, même si la fatigue s'accumule depuis dimanche. Du parking du Pont du Plan nous attaquons par le sentier du km vertical …. mise en jambe jusqu'à la cabane des Espagnols !!

Col de Girabeau
Col de Girabeau
Col de Girabeau

A partir de là, piste forestière jusqu'au bout. Nous ne tardons pas à mettre les raquettes aux pieds

Col de Girabeau
Col de Girabeau
Col de Girabeau

Après la cabane du Gouron (ouverte), et la pause fruits secs/boissons, nous poursuivons notre longue progression. Le paysage est somptueux.

Col de Girabeau
Col de Girabeau
Col de Girabeau
Col de Girabeau

Les cabanes des Ecuelles apparaissent. Ouvertes mais en état de ruine, dégradées, vandalisées, tagguées, l'une d'elles peut quand même offrir un abri en cas d'intempéries.

Col de Girabeau

L'entrée du tunnel apparaît, tout au fond du vallon ! Trop loin pour l'équipe (sauf pour Stéph et Julien qui seraient bien allés plus loin).

Col de Girabeau

L'entrée du tunnel apparaît, tout au fond du vallon ! Trop loin pour l'équipe (sauf pour Stéph et Julien qui seraient bien allés plus loin).

Pour moi ce sera un grand moment de bonheur, un peu isolé du groupe sous le col de Girabeau deux lagopèdes. La première fois que j'en vois un.

D'ailleurs Sèb qui me rejoint n'aura pas la chance de les observer. Les perdrix des neige (relique de l'aire glaciaire) dans leur livrée blanche ont basculé dans le vallon des Orres. La rencontre a été si brève que je n'ai pas eu le temps de réaliser une belle photo !

C'est déjà l'heure de redescendre.

Col de Girabeau

Petite pause repas sur une partie herbeuse, déneigée par un soleil brulant depuis quelques jours.

Retour à la voiture par le même itinéraire.

Col de Girabeau
Col de Girabeau
Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil