Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 16:56
Coaraze

Coaraze

Deux objectifs aujourd’hui au départ du joli village de Coaraze : Les ruines de Rocca Sparvièra dans un premier temps puis le Mont Férion.

Chapelle Notre Dame des Sept Douleurs (dite “chapelle Bleue”)

Chapelle Notre Dame des Sept Douleurs (dite “chapelle Bleue”)

Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Mont Mounier enneigé

Mont Mounier enneigé

Crête de la Madone d'Utelle

Crête de la Madone d'Utelle

Crête de la Madone d'Utelle et à gauche le Mont Vial

Crête de la Madone d'Utelle et à gauche le Mont Vial

Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra

Hameau fantôme aux murailles en lambeaux, Rocca Sparvièra évoque plus une lamaserie du Tibet qu’un village des Alpes-Maritimes. Littéralement “rocher des éperviers”, ce site perché à 1 100 m d’altitude surplombe la vallée du Paillon à l’Est, les gorges de la Vésubie à l’Ouest ainsi que l’échancrure abrupte du col Saint-Michel au Sud : c’est dire la maîtrise absolue des voies de passage qu’il permettait dans les temps médiévaux si troublés.

Découvrir pas à pas les ruines de ce hameau fortifié, c’est un peu remonter le fil d’une histoire qui reporterait le visiteur plusieurs siècles en arrière, au début du second millénaire.

On aura quelque difficulté à imaginer qu’à son apogée, Rocca Sparvièra compta jusqu’à 350 habitants, la communauté étant dotée d’une administration, d’une seigneurie, d’un notaire, d’un curé... (source : https://randoxygene.departement06.fr/)

Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra

Au faîte du pays niçois, sur la ligne partage des eaux entre le Var à l’Ouest et les Paillons à l’Est, le mont Férion (1 412 m) domine les villages de Levens avec son vaste plateau verdoyant et de Coaraze, lové sur une petite éminence.

Illustration du combat mené par les services forestiers contre le climat méditerranéen, sa sécheresse et son implacable ensoleillement, le site du Férion a payé un lourd tribut aux incendies qui ont décimé ses versants arides, notamment en 1986 : seuls les ubacs et le plateau sommital arborent encore de hautes futaies où voisinent pins sylvestres, pins noirs d’Autriche et cèdres.

La cédraie sommitale avec ses arbres séculaires qui entourent la chapelle Saint-Michel apporte une note exotique dans un paysage méridional où alternent les pâturages à ovins, les garrigues buissonneuses et les forêts de pins. (source : https://randoxygene.departement06.fr/)

Sur le sentier du Mont Férion

Sur le sentier du Mont Férion

Vigie sommitale

Vigie sommitale

Le Mont Férion (1412m) et Rocca Sparviéra
Mont Férion, vue générale

Mont Férion, vue générale

Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil