Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 14:02

 


Sommet emblématique des dignois, ce sommet offre une belle vue à qui veut bien prendre la peine de le gravir !

Depuis le parking du joli village de Entrages, nous pouvons déjà admirer une belle harde de mouflons. Les jumelles sont de sortie. Le sentier jusqu'au pas d'Entrages (1213 m) est assez raide sur sa partie finale.


La fraicheur de la combe de Richelme est agréable car il fait déjà très chaud en ce mois d'avril. Nous parvenons rapidement aux hautes baties de Cousson.


Nous sommes alors survolés par un circaète, rapace blanc adepte de serpents. Nous prenons quelques fruits secs car la carte dévoile une partie très raide pour la suite.

En effet, jusqu'à l'oratoire St Michel, le sentier est tracé droit dans le pentu. La sortie au pas du boudillon est magnifique. Sur une pierre en lettres dorées, ce que j'ai traduit en latin (sans être un spécialiste) : "que je sois maintenant et ici".


Un dernier effort pour atteindre le sommet du Cousson 1516 m.


Puis une belle traversée jusqu'à la chapelle St Michel de Cousson. Cette belle chapelle du XI ème, est posée en bordure de falaise. L'érosion a grignoté son éperon rocheux et sa chute est inéluctable. Et dire que l'on pouvait en faire le tour au début du 20ème siècle !


Au dessus de la porte d'entrée, on peut voir une pierre mérovingienne à décor d'entrelacs.


C'est un lieu très fréquenté pour ce lundi de Pâques. Mais la quiétude des lieux n'en est pas trop perturbée.

Le retour est nettement plus rapide sur la crête directement sur le pas d'Entrages.

Bilan : 910 m de dénivelé environ pour 12.5 kms linéaires.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil