Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

Du 08 au 15 avril

Séjour à Cervières (05)

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 15:35

Gorges du Nan (17)

 

Je retrouve Mick, sur le parking situé à proximité de la vieille église de Cognin les Gorges. Nous ne sommes que deux aujourd'hui (nous sommes en semaine !).

 

Au programme, remontée des gorges du Nan, puis boucle au dessus de Malleval-en-Vercors. Les prévisions météorologiques prévoient un ciel couvert qui devrait s’éclaircir en début d'après-midi.

 

1èrecuriosité de la journée : la pierre à dîme (pour mémoire la dîme est la dixièmepartie de la récolte que l'on devait verser au clergé, ce qui explique peut être son implantation à côté de l'église). Cette mesure à grains médiévale est composée de deux cavités taillées dans un bloc de pierre. La plus grande cavité correspondrait à la part de l'église, la plus petite étant réservée à la portion des serviteurs. Une autre explication serait qu'il s'agit d'une pierre à meunier, mesurant d'un coté les grains de blé et de l'autre la farine.

  Gorges du Nan (3)

 

Nous remontons les gorges du Nan. Nous passons à côté du bâtiment renfermant une turbine. Dès 1910, la force motrice de ce ruisseau a été utilisée pour produire de l'électricité. Nous découvrons la conduite forcée, un bassin de rétention un peu plus haut.

 

Le sentier quitte les berges du Nan, pour prendre de l'altitude et rattraper la route taillée dans la falaise. Plus haut nous coupons les « S » de la rouote et surprenant une 1erharde de cervidés. A l'entrée de Malleval, une autre biche.

 

Nous faisons un crochet par « le gisant », statue couchée en mémoire aux martyres (résistants et civils) d'une journée de janvier1944.


Gorges du Nan (15)

 

C'est non loin de ce mémorial, que nous ferons une pause thé chaud, fruits secs et biscuits. Les hameaux et lieux-dits s’enchaînent ( Tonnière, Chez Rochas, les Belles …). Nous trouvons même de belles portions encore enneigées dans les combes exposées au nord.

 

Sur le chemin de retour nous faisons un détour par les ruines de la Lia, à la recherche de la croix de Pierre Martin. Nous parvenons au site de décollage, et cette pente offrant une belle vue sur la plaine de l'Isère, nous en profiterons pour faire la pause casse-croûte.

 

Après cette belle pause, nous irons en bordure de falaise voir cette croix métallique toute rouillée … et sans intérêt !

 

Une longue descente nous attend. La large piste forestière pentue au début, se transforme en petit chemin juste au dessus de la route.

 

Le village est déjà là. Bilan : Cette randonnée est très sympa, elle offre de belles variantes et bons coups de cul !!Pour nous, 15.6kms et 1200m+.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil