Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

Du 08 au 15 avril

Séjour à Cervières (05)

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 07:19

 

IMG-5361.JPG

                                                 (Depuis les crêtes de Charande)


C'est avec grand plaisir que nous retrouvons Mick pour cette randonnée. Absent les trois dernières sorties, il trépignait d'impatience et d'envie. 
Au départ, 09 heures 15, au lieu dit "les aigaux" (1230m), nous sommes saisis par le vent glacial. Le ciel est encore brumeux mais quelques trouées bleues laissent présager d'une belle journée. 
Le sentier est bien indiqué au départ de la route. 

L'ascension est soutenue à travers bois, jusqu'à une première prairie (1429m). Nous sommes déjà au dessus des brumes, on peut apercevoir les pistes de ski de Lans et entendre les premières détonations des fusils des chasseurs !!!
Un dernier effort et nous débouchons sur un bel alpage. Des abreuvoirs, une clôture....mais pas d'animaux.  Nous continuons plein nord et nous arrivons rapidement au chalet d'alpage de la "Molière".
http://gitedelamoliere.free.fr/

Dans la crête de Charande, nous devinons le "pas de l'ours". Pas de panneau de ce côté. Le sentier est pentu et il fait déjà bien chaud. Nous ne manquons pas de photographier les empreintes (d'ours ou d'homme ?) au milieu du pas. Puis nous reprenons notre chemin. Le sommet de Charande (1709m) nous offre une belle vue panoramique : La Chartreuse (et le Mont Blanc en arrière plan, entre Dent de Crolles et Chamechaude), Belledonne, les Ecrins....

Nous croisons les premiers randonneurs et VTTistes, il y a possibilité de venir en voiture jusqu'à l'alpage de la Molière, et c'est donc plus fréquenté. D'ailleurs il y a du monde sur l'alpage. Deux bétaillières devant l'enclos à bovins. Les animaux attendent leur tour, c'est la fin de l'estive.

Nous croisons un groupe de jeunes enfants accompagnés, dont certains découvrent les batons de randonnées. 

Nous arrivons sur l'alpage de Plénouze, puis les pistes de ski de Autrans, et enfin la Sure (1643m). Ce secteur est moins couru et c'est ici que nous déjeunons tranquilement. Vin de noix en apéritif, Chartreuse jaune et Crapaudine à Mathieu pour le digestif !!!

La cluse de Voreppe semble se dégagée un peu. L'endroit est très calme, une belle vue sur la Chartreuse si proche. Pour le retour, on fait la petite boucle "sous la Sure", on passe à côté du relai du secours en montagne (
http://reseausd.free.fr/), belle vue sur l'entrée du tunnel du mortier (construit pour les JO de1968).

Sur le retour, on constate que tous les bovins ont été descendus. Une "ancienne" dit à Jean-Claude : "Vous avez raté les vaches !!!" avec un accent du terroir. 

Arrivés à hauteur de la route forestière, nous prenons la direction du gîte de la molière par l'alpage. Nous passons à proximité d'une cabane forestière (indiquée "Grange" sur la carte) dans un piteux état. L'appentis arrière semble être considéré comme la poubelle du coin !!! La salle principale, dont la porte métallique est vrillée par le vandalisme, est en meilleur état, sans plus.

A "la Molière" nous croisons la gérante qui s'affaire à ranger le gîte (fermé depuis le 07 octobre).

Vers 16 heures 15, nous sommes de retour à la voiture. Bilan très belle journée, 03h30 aller, 02h30 retrour.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil