Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

Du 08 au 15 avril

Séjour à Cervières (05)

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 15:21
 


Ce 29 mars 2008, le temps est exceptionnel, et la journée s’annonce divine. Nous sommes très nombreux pour cette randonnée : les habitués de longue date : Jean-Claude, Pierrette, Mick et Fred, ceux qui deviennent de vrais habitués : Séb et Séverine, une nouvelle Anne-Sophie et moi !!! 

Après la belle route qui chemine le long du canyon des Ecouges, nous arrivons au col de Romeyère, puis au foyer de fond de la station (fermée). Nous avons une vue sur le « domaine alpin » du col (3 téléski et 6 pistes). 

Il fait frais (4°C au thermomètre de la voiture) mais le soleil commence à faire son effet. Le départ est assez facile, on chemine sur la route forestière (raquettes aux pieds) jusqu’au lieu dit « la cantine ».

On prend alors plein nord, le sentier balisé « tour des Coulmes ». En une petite heure, et après deux ou trois petites montées on arrive au « Pas du Follet ». Dégustation de pruneaux, figues, bananes, hydratation… il fait chaud.

A travers la forêt de fayards, nous parvenons à la « cabane Bonnard » (ruine que nous n’avons pas vu sous la neige !). Un sentier d’interprétation est mis en place et de nombreux panneaux explicatifs renseignent sur les techniques de charbonnages, les bûcherons ….

Nous pouvons voir un spécimen de four métallique qui permettait d’accélérer la fabrication de charbon de bois (par rapport à la méthode traditionnelle, séculaire, de la meule). 



Un peu plus loin, nous rattrapons la route forestière du « Mont Noir », nous la quittons immédiatement et privilégions la « descente » par le lieu dit « les gélinottes ». Un dernier effort et nous sommes enfin arrivés au refuge du « Serre du Sâtre ».
 

 

 


La belle table, au pied du refuge semblait n’attendre que nous !! Il est l’heure de reprendre un peu de force. Nous sommes en plein soleil, dans le calme absolu, du grand bonheur.  

Après quelques digestifs tirés de nos nombreuses flasques, il est grand temps de repartir : 14 heures 20. La mise en jambes est difficile. Nous serions bien restés assis à cette table.  


Nous descendons sur « le chargeoir ». La route est déneigée jusqu’ici. Puis le hameau des Ailes. Nous avons repris « le tour des Coulmes ». Il est joli le sentier qui suit (plus ou moins) la courbe de niveau. La vue a changé, nous pouvons admirer les gorges de la Bourne, et ce qu’il nous semble être le plateau de St Julien et St Martin en Vercors. 
 

Les chutes de neige de ces derniers jours ont recouvert le chemin, et l’ont rendu guère praticable. Avec la chaleur, la neige c'est ramollie, c’est un peu galère. Nous privilégions la marche sans les raquettes.
 

« Les Rieux », puis la route au dessus « des Rimets ». Au carrefour, nous faisons le point car il y a possibilité de redescendre directement sous le col de Romeyère.  Mais ma proposition n’intéresse personne !!!

Nous poursuivons sur la route déneigée jusqu’ « aux Prés ». Nous rechaussons les raquettes pour finir cette dernière partie jusqu’au parking (encore une petite heure).



 Bilan :

      - Très très belle journée, les conditions météorologiques ont été exceptionnelles. 
-  Randonnée assez longue (16.5 km) de l’avis de tous à privilégier l’été. 
-  Une belle thématique sur l’exploitation forestière


Finalement j’avais annoncé 450 m de dénivelée positive mais les cumuls affichent 570 m à l’altimètre de Séb !!!!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil