Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

Du 08 au 15 avril

Séjour à Cervières (05)

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 10:48



La météo annonçait un beau soleil en altitude !! Il fallait être motivé pour le croire en partant de notre plaine chartroussine. Il y a les habitués : Jean-Claude, Pierrette, Mick, Séb, Séverine et moi.

La station du Collet d'Allevard est dans la purée de pois. Mais à notre arrivée à « Super collet », point de départ de notre randonnée nous ne sommes pas déçus.

Le soleil est bien présent, c'est la limite et cela laisse augurer une bien belle journée.

Déjà deux randonneurs partent ski de randonnée aux pieds, pendant que nous préparons. Il fait frais : -1°C.

Il y a pas mal de neige et l'on se demande rapidement si nous n'aurions pas eu intérêt à prendre les raquettes. La couche est de plus en plus importante. Nous faisons une 1ère halte au col de l'Occiput. Une belle vue depuis ce col. On reprend tranquillement en « S » notre montée. 

Un groupe de trois hommes nous passe devant. Grâce à eux, la trace devient un peu mieux marquée. Mais plus loin ils chaussent les raquettes et partent directement sur le Col de Claran.

Cela devient un peu plus pénible jusqu'à l'arrivée d'un télésiège, puis à la table d'orientation située au dessus.


Mais la vue y est si belle qu'elle nous fait oublier tous les efforts. Les Bauges, les Aravis, le massif du mont-Blanc, la partie nord de Belledonne, d'un côté ; la Chartreuse, le Vercors et la partie sud de Belledonne de l'autre.





Je précise que seuls les points culminants au-delà de 1800m parviennent à émerger au dessus de la mer de nuages. Pauvres citadins ils ne verront pas le soleil de la journée.

La randonnée se poursuit sur la crête où le vent a déposé de façon inégale la neige. C'est tantôt jusqu'au genou, tantôt à la cheville.

Sur la crête on peut découvrir des plaques explicatives (sur des cairns) sur des choses aussi variées que la 1ère ascension du Mont-blanc, la Chartreuse de St Hugon, le lac du Bourget...


En redescendant sur le col du Claran on passe devant les 3 randonneurs, et à partir de là on trouve une neige vierge de toutes traces ... humaines. Car pour ce qui est des traces d'animaux on en a vu : lièvre, oiseau (sûrement Tétras), chamois.. D'ailleurs ce sont 4 chamois que l'on peut voir (de loin) vers le refuge de la Pierre du Carre.

Un dernier coup d'œil vers le refuge du Claran avant de descendre côté ouest.


A l'abri du vent, au soleil c'est l'heure du repas.

Après une bonne pause, il nous faut reprendre.

Une longue traversée nous attend. Comme à mon habitude j'annonce une courbe de niveau sans trop de dénivelé ... l'altimètre indiquera quand même +170m !! Cette sente partiellement déneigée nous mènera au dessus du refuge puis à travers les résineux jusqu'au pied de l'arête de l'évêque.

Un bel oiseau tout blanc s'envole au dessus de nous, dans les aulnes : un lagopède.

On redescend sur les lacs et à travers les pistes de ski on rejoint le parking.

Bilan : Une très belle journée. Des points de vue magnifiques.
          Le Gps indique 680m de dénivelé positif ce qui est tout de même très honorable.
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil