Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

Du 08 au 15 avril

Séjour à Cervières (05)

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 17:51


 

Une semaine exceptionnelle d'un point de vue chute de neige, impose une lecture minutieuse du Bulletin du Risque d'Avalanche (BRA) avant d'entreprendre une quelconque randonnée. 

V
oici donc celui qui avait été émis le 13.12.2008 :

 

« « « « NFORMATION NEIGE ET AVALANCHE de l'ISERE
(valable hors des pistes balisées et ouvertes)
rédigée le SAMEDI 13 DÉCEMBRE

CONDITIONS D'ENNEIGEMENT :
ELLES SONT EXCELLENTES, DES BASSE ALTITUDE.
Suite au coup de neige de ce milieu de semaine le manteau est hivernal, même les plaines sont encore enneigées ce samedi matin. Les limites skiables font oublier le réchauffement climatique, elles avoisinent 300/600m dans les clairières et 1000m en forêts.
Quelques hauteurs totales :
- vers 1000m : 30 à 50 cm.
- vers 1700m : 80cm à 1m
- au dessus de 2000m : 1m20 à 1m50 dans les combes, mais avec des croupes peu enneigées.

ESTIMATION DES CHUTES DE NEIGE RECENTES :
Néant depuis jeudi.
Cette semaine il est tombé 30 à 50 cm en général. » » » »

 

A la lecture, de ce bulletin, je décide de randonner sur les contreforts de Belledonne sous la station de CHAMROUSSE. Nous sommes 4 ce dimanche, Mick, Pierrette, Jean-Claude et moi.  

Nous nous stationnons sur le parking de « Prémol ». Encore peu de voiture en ce milieu de matinée.

Le sentier est bien indiqué. Mais, dès le départ, il faut faire la trace dans une belle couche de poudreuse.
Le sentier recoupe la route plus haut, et nous retrouvons alors l'itinéraire marqué par le passage d'un skieur. La progression s'en trouve plus aisée. Nous débouchons à la réserve naturelle du Luitel.


Le site est désert. Après une petite explication, sur la particularité écologique des Tourbières, nous faisons un petit tour du lac.

 

Nous reprenons ensuite le GR. La progression dans cette belle neige profonde, est physique. Nous nous relayons pour faire la trace. Le soleil perce par moment à travers les nuages. Il ne fait pas froid. Nous avons une belle vue à travers la végétation sur le massif du Vercors et de la Chartreuse. 

Arrivés à la baraque de Boulac, le chemin forestier est bien tracé. Cela nous permet de dérouler un peu notre foulée. En peu de temps nous parvenons au chalet forestier de Pré Gaudet. Une petite inquiétude nous gagne en arrivant car deux randonneurs se trouvent à l'extérieur, sous l'appentis ! le refuge est-il fermé ?
 

Non. Nous prenons possession de la salle du bas. Une belle table, des bancs, tout le confort. Il y a même un poêle. Dans le but d'économiser le petit bois présent nous n'essayons pas de l'allumer. Nos réchauds et nos digestifs feront monter de quelques degrés la température intérieure.


Le repas et le café pris il nous faut déjà redescendre. Droit dans le pentu, à travers la clairière puis la forêt. Une dernière petite ascension pour récupérer la piste forestière. 

Une petite harde de ce que nous croyons être au début des chevreuils prend la fuite à travers bois. Après réflexion ce devaient être des biches et des faons. D'ailleurs en contre bas du chemin une belle biche est allongée dans la neige. Elle ne semble pas trop dérangée par notre présence. Nous prenons quelques photos avant de la laisser.
 


Bilan : Une randonnée rendue physique par l'enneigement. Environ 550m de dénivelé positif pour 10 kms de distance.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Accueil