Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 19:09
Col de Roburent

Pour cette randonnée nous partons du parking situé légèrement sous le col de Larche (là même où l'année dernière nous nous étions stationnés pour découvrir le vallon du Lauzanier).

Col de Roburent

But de la sortie du jour : se rendre au col de Roburent, à la frontière entre Italie et France, par le vallon de l'Orrenaye (petit vallon parallèle à celui de l'Ubayette que nous venons de remonter en voiture).

Col de Roburent
Col de Roburent
Col de Roburent

Nous remontons tranquillement en rive droite du torrent de l'Orrenaye. Il y a peu de neige sur ce versant alors qu'en face sous la Tête des Blaves, la poudre blanche est encore bien présente. D'ailleurs il y a quelques pratiquants qui montent en ski de rando de ce côté.

 

Juste sous la cabane, nous devons chaussé les raquettes. Cela permet d'alléger les sacs et puis la neige est désormais bien présente. C'est ici que Jean décide de jeter l'éponge. Sa bronchite le gène pas mal et il préfère s'arrêter là. Pierrette souhaite l'accompagner. Dommage le soleil dans le bleu immaculé, présage d'une superbe journée !

Col de Roburent

Nous poursuivons donc à 5. Etienne a lui aussi quelques difficultés ! Décidément nous n'avons pas trop de chance. Fred tente de le motiver au maximum. Je le soulage quelques temps en l'allégeant de son sac à dos mais il « dépose les armes » à son tour ! Nous sommes alors sous le petit lac à proximité du point côté 2353m.

Col de Roburent
Col de Roburent

Ce vallon est magnifique. L'enneigement est top. Nous remontons à trois (mick, sèb et moi) en direction du col. Des petits coups de cul se succèdent mais la progression est douce. Nous parvenons enfin au col. Il s'agit d'un large col, un panneau recouvert d'une imposante couche de neige indique sa position exacte. Par contre pas moyen de trouver les bornes frontières.

 

Nous ne nous attardons pas trop car Fred et Etienne nous attendent plus bas. Mine de rien nous avons marché au moins ¾ h de plus depuis que nous les avons laissés. Heureusement que nous n'avons pas trop insisté pour qu'Etienne poursuive car il n'aurait jamais pu venir jusque là !

Col de Roburent
Col de Roburent

Face au joli sommet « Laghi di roburent » nous pique-niquons tranquillement. Le lac de Roburent est totalement caché par la neige. En arrière plan, le village de l'Argentera et ses remontées mécaniques.

 

Après cette pause, nous rechaussons les raquettes et fondons sur Fred et Etienne (qui a repris du poil de la bête!). Arrivés à eux, nous prenons le temps de boire le café et de manger quelques carrés de chocolat.

 

Et c'est par le même itinéraire que nous retrouverons la voiture. Fin de cette belle randonnée.

Vue du Lac de Roburent depuis le col ... l'été !!!

Vue du Lac de Roburent depuis le col ... l'été !!!

le même panneau .... sans la neige !!!

le même panneau .... sans la neige !!!

Partager cet article
Repost0
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 18:40
Col de Cloche

Nous sommes de retour dans cette belle vallée de l'Ubaye que nous avions eu l'occasion de découvrir partiellement l'année passée.

 

Une semaine de randonnées au programme pour Etienne, Fred, Pierrette, Jean-Claude, Mick, Sèb et moi. Des prévisions météo au top pour au moins les quatre premiers jours. Tout semble parfait. Si ce n'est Jean-Claude qui a ramené dans ses valises, une bronchite !

 

Pour cette première sortie, il reste une inconnue. L'enneigement ! Plus précisément, à quelle altitude, dans quels versants … la quantité neige nécessite l'usage des raquettes.

 

Nous partons sans les raquettes, depuis le hameau le Villard d'Abas, dans la vallée du Bachelard. (Nous avons laissé une voiture à Uvernet point d'arrivée du jour).

Col de Cloche

Le sentier est raide mais comme toujours, chacun va trouver son rythme pour monter à son allure et ne pas se « griller » trop vite. Au point côté 1969, nous tirons sur le petite cloche. Une vieille bâtisse ruinée, domine le vallon du Bachelard.

Col de Cloche

Une harde de bouquetins broutent tranquillement. Il y a aussi quelques chamois. Ces animaux cohabitent sur cet alpage vite déneigé, au pied du Pain de Sucre. Le Pain de Sucre autrement appelé La Méa est caractéristique (seul l'absence du Christ rédempteur le différencie de son homonyme brésilien).

 

Les bouquetins, paisibles et peu craintifs, sont un peu perturbés par la fuite des chamois, mais finalement acceptent notre présence et poursuivent leur occupation.

Col de Cloche

Nous passons devant la chapelle, et les ruines du hameau, puis accédons à la croix de St Médard. En arrière plan au fond, le col d'Allos, et les Trois Évêchés tristement célèbre depuis quelques jours !

Jean-Claude a quelques difficultés à cause de ses petits soucis de santé … mais ça va nous avons fait l'essentiel.

Col de Cloche
Col de Cloche
Col de Cloche

Encore une petite ascension, et il s'agit ensuite d'une longue descente. Un énorme écureuil attire notre attention au sommet d'un mélèze. L'animal se joue de la verticalité et nous observe un long moment depuis son belvédère.

Col de Cloche

Nous commençons la descente avant de nous poser pour le repas du midi. Il fait une chaleur incroyable pour un 12 avril.

 

Après une belle pause, il est temps de repartir. Nous passons à côté des ruines de Baume Longe.

Col de Cloche

Nous longeons de beaux ravins, et le sentier joliment tracé dans le sous-bois, nous ramène tranquillement au village de Uvernet.

Partager cet article
Repost0

Accueil