Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 20:00
Vallon de la Moutière

Cette randonnée nous fait découvrir un nouveau vallon, après celui de l'Ubayette hier : le vallon de la Moutière. Au départ de Bayasse, nous nous stationnons à proximité du refuge en cours de restauration et d'agrandissement.

Vallon de la Moutière

Le hameau est calme, il est situé au pied du col de la Cayolle pas encore officiellement ouvert. Nous empruntons la petite route qui serpente à travers le hameau. Nous coupons quelques lacets avant de prendre la piste, marquée D9 sur la carte IGN !

Vallon de la Moutière

Un peu avant la cabane de la Moutière, le paysage s'ouvre un plus, le sommet de Tête Ronde plantée au beau milieu. Nous pénétrons une fois de plus dans le Parc National du Mercantour.

Vallon de la Moutière
Vallon de la Moutière

Nous faisons une pause à la cabane, propriété de l'ONF et fermée ! Je mets en fuite un renard alors que je vais voir la bergerie juste au dessus. Les fruits secs font du bien. Nous observons deux randonneurs qui redescendent ski aux pieds.

Vallon de la Moutière
Vallon de la Moutière

La suite est plus enneigée. Nous devinons la piste et la boucle qu'il reste à parcourir jusqu'au col planté entre Tête Ronde et la Cime de la Bonette. D'ailleurs nous pouvons voir la fameuse plus haute route d'Europe, 2802m.

La belle traversée achèvera Etienne qui du haut de ces douze ans marche quand même d'un bon pas.

Vallon de la Moutière
Vallon de la Moutière
Vallon de la Moutière

Sèb et moi, décidons de couper dré dans le pentu pour sortir le col de la Moutière. Mais aux deux tiers nous décidons de rebrousser chemin car la neige verglacée en sous couche rend la progression un peu délicate ! Nous avons maintenant une belle vue sur le Restefond.

Vallon de la Moutière

C'est non loin de la « Pierre d'Annibal », que nous prendrons notre repas. Les lieux sont d'une extrême quiétude. Le vallon de la Braissette, au sud, offre lui aussi de superbes randonnées, mais peut être un plus typées ski de rando que raquettes.

 

Après notre génépi désormais traditionnel, nous rentrons tranquillement par le même itinéraire.

 

Ce vallon est superbe et a un petit goût de reviens-y !!!

Partager cet article
Repost0
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 13:41
Lac du Lauzanier

Le vallon du jour est celui de l'Ubayette. Nous nous stationnons légèrement sous le col de Larche. Une petite passerelle permet de franchir le torrent. La zone est avalancheuse est un panneau indique qu'il est interdit de passer par là du 01.12 au 01 mai !

 

Lac du Lauzanier

Nous poursuivons néanmoins. Le sentier redescend légèrement vers le plateau, au lieu dit « le Pont Rouge ». De nombreuses marmottes sont présentes. Elles ne sont guère farouches et se laissent facilement prendre en photo. Nous sommes maintenant dans le Parc National du Mercantour.

 

Nous remontons l'Ubayette tranquillement. La neige a partiellement fondu et la progression en raquettes est parfois incongrue ! Un gypaète barbu survole les pentes au dessus de nous à la recherche d'un cadavre. Ce mangeur d'os peut atteindre 285cm d'envergure !

 

Lac du Lauzanier
Lac du Lauzanier

Etienne commence à se faire distancer, et le petit coup de cul sous la cabane Donnadieu va l'achever.

 

Nous en profitons Sèb et moi pour filer vers le lac Lauzanier. Nous montons d'un bon train quand je découvre furtivement un animal plus loin derrière les rochers. Je n'ai pas eu trop le temps de l'observer mais pour moi aucune hésitation : chien, loup ou renard !

 

Lac du Lauzanier

Tout en montant encore un peu plus vite, Sèb parvient à le prendre en photo. Nous progressons jusqu'à la chapelle.

Lac du Lauzanier

Le lac est à peine déneigé. Pas trop le temps de regarder je suis plutôt attiré par cet animal de l'autre côté. Et si c'était un loup ? Put... c'est dingue. Sèb et moi, nous nous auto-persuadons d'avoir vu Canis Lupus. Et tout heureux de cela nous redescendons voir le reste du groupe à la cabane.

 

Il fait frais, la cabane étant fermée nous nous abritons sur sa partie nord. Nous racontons notre observation, sèb montre sa photo sur son écran et tout en mangeant nous scrutons la crête de l'Enchastraye. Et hop, le voilà qu'il ré-apparait, c'est Jean-Claude qui le voit en 1er. Cette fois nous avons les jumelles, mais cette fois il est bien plus loin ! Pas facile d'en dire plus.

 

Après ce repas nous reprenons le chemin inverse. Les marmottes nous offrent une fois de plus de bons moments. L'une d'elle est très curieuse et gourmande et s'approche tout près de nous.

 

 

Lac du Lauzanier
Lac du Lauzanier

Après avoir récupéré les voitures, sur le chemin du retour, nous arrêtons à la maison du parc. Le garde présent, nous déclare immédiatement en regardant les photos que c'était un renard ! Par contre il nous confirme pour le Gypaète.

 

Conclusion ne pas se précipiter dans l'observation et chercher les points de discriminations caractéristiques de l'espèce !

Partager cet article
Repost0

Accueil