Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 08:34
Chalets des Acles

Au programme la découverte des « chalets des Acles », histoire de se dégourdir les jambes. Pour moi cette première sortie est toujours l'occasion de faire l'évaluation générale du groupe afin d'adapter le programme de la semaine en conséquence.

 

Après avoir traversé une partie du hameau (four, église …), nous attaquons la montée régulière par le GR5. Il s'agit d'une piste qui prend doucement de l'altitude au dessus des gorges creusées par le torrent des Acles.

 

D'ailleurs nous sommes rejoints par un groupe équipé pour le canyoning (le canyon est presque sec en cette saison).

 

Un peu plus haut nous faisons un petite pause au blockhaus construit pour empêcher la descente de l'ennemi (allemand/italien) sur Plampinet. Idéalement placé, il y a du gaz côté gorge !

Chalets des Acles

Le dénivelé est alors presque fait. La piste nous conduit doucement jusqu'aux chalets. La vue se dégage et les anciennes constructions militaires du col des Acles apparaissent sur notre gauche.

 

Les chalets des Acles sont là, sous l'imposant sommet du Charra. Une petite mare à l'entrée, un enclos avec un âne, une petite chapelle ouverte ...

Chalets des Acles
Chalets des Acles

La pause repas se fera sur les hauteurs, au soleil, entre les petites parcelles bien entretenues des quelques chalets, et les épilobes colonisatrices des talus.

 

Après le repas et cette belle pause, je propose au groupe de rentrer par un chemin (avec un petit dénivelé supplémentaire de 200m+). Et c'est donc sous la pointe de Pécé, par le plateau des écureuils que nous redescendrons.

Chalets des Acles

Un bon coup de cul au départ, avant de récupérer un joli sentier qui offre de beaux points de vue sur le fort de l'Olive, sur le col des Acles ou sur les pentes de la pointe de Pécé juste au dessus de nous.

Chalets des Acles
Chalets des Acles

Nous trouvons un autre blockhaus qui permettait de tenir ce côté là également, puis traversons un joli couloir à avalanches (celui qui justifie la présence des barrières pour couper la route en cas de grosses accumulations).

Chalets des Acles
Chalets des Acles
Chalets des Acles

Nous arrivons sur Plampinet par le sud. Nous retrouvons une partie des canyoneurs du matin, en cours de déséquipement aux véhicules.

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 17:18
Croix de Toulouse

Passionné d'architecture et de patrimoine militaire, pour cette dernière randonnée, c'est tout naturellement à la croix de Toulouse que j'emmène le groupe. En effet, depuis ce belvédère, la vue est exceptionnelle sur Briançon et permet de mieux comprendre les nombreux forts qui étaient chargés d'en assurer sa protection.

Mais avant de pouvoir admirer la vue, il faut effectuer un petit effort. Nous ne sommes que 6 aujourd'hui, Jean-Claude a préféré rester au gîte pour se reposer. Nous trouvons une place gratuite non loin de la vieille ville et montons en direction du départ de la Via Ferrata de la Croix.

Briançon

Briançon

Des travaux sont en cours sur le réservoir d'eau. Après c'est bien plus calme, et nous remontons la piste carrossable vers le nord/ouest. La pluie commence à tomber (il y avait longtemps!), nous sortons les ponchos et parapluie. Nous sommes à l'intersection avec le sentier que j'avais envisagé initialement d'emprunter. Comme c'est bien plus facile de poursuivre sur la piste, la décision est vite prise.

Finalement la pluie cesse rapidement. Mais au bout d'un bon km nous nous retrouvons devant un chantier forestier avec une interdiction de circuler même pour les piétons ! Nous retournons donc sur nos pas, et empruntons le sentier. Qu'est ce qu'il est raide ce sentier ! Agréable en sous-bois mais raide !

Plus haut nous récupérons la route qui monte jusqu'au hameau « Serre Lan ». Nous faisons une pause, grignotons et profitons de la vue sur la vallée de la Guisane.

La reprise est laborieuse ! Les lacets ont partiellement raison d’Étienne qui commence à sentir l'accumulation de la fatigue avec cette 6ème journée de marche. A l'arrivée au hameau nous ne sommes pas seuls. Une dame vient d'arriver en marchant, mais elle ne s'attarde pas, et après s'être hydratée à la fontaine elle repart au même rythme.

Hameau de Serre-Lan

Hameau de Serre-Lan

Nous faisons, quant à nous, une bonne pause. Les prairies sont plus ou moins déneigées, et quelques crocus donnent des touches de couleurs. Toutes les maisons du hameau sont fermées. Mais si il avait plus nous aurions pu facilement trouver à s'abriter ici.

Nous poursuivons jusqu'à la croix de Toulouse. Des anciens bâtiments militaires, un oratoire, une croix, l'arrivée de la Via Ferrata, mais surtout une vue surplombante sur Briançon et le val de Durance.

Briançon (vue depuis la croix de Toulouse). Quand je vous dis que la vue y est surplombante !

Briançon (vue depuis la croix de Toulouse). Quand je vous dis que la vue y est surplombante !

Après s'être abreuvés de paysages, de vues … nous nous installons un peu à l'abri, sur un banc confectionné (par nos soins) d'une vieille planche posée sur deux pierres. Quelques personnes sortent de la via, d'autres du même itinéraire que nous mais personne ne reste.

Après notre traditionnelle Chartreuse de fin de repas, nous repartons. La descente est tranquille. Il n'y a pas trop de racines, de cailloux … Jean peut dérouler.

Etienne et Dylan devant la porte du fort de la Salette

Etienne et Dylan devant la porte du fort de la Salette

Nous faisons une dernière halte au fort de la Salette. 1ère construction militaire sur les recommandations de Vauban, entre 1709 et 1712.

C'est la fin de notre 2ème semaine dans cette région. En totalité, nous avons marché 55kms et gravi 3135m de dénivelé.

Partager cet article
Repost0

Accueil