Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

Du 08 au 15 avril

Séjour à Cervières (05)

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 16:42



Comme souvent il fallait être motivé pour cette sortie. Motivé car les prévisions météorologiques annonçaient de belles averses toute la matinée !! Mais finalement notre arrivée au village de Montaud, nous laisse présager le contraire. 

Nous avons même vite chaud sur ces chemins muletiers, aux cailloux bien glissants. Les sous-bois sont couverts de champignons de toutes espèces : lactaires, girolles, trompettes d'automne, bolets, pieds de mouton... 

Pierrette et Jean-Claude nous font partager leur connaissance suite à une sortie sur ce thème, dans le Cantal, dans la semaine. 

Un plus loin, nous découvrons une très belle salamandre tachetée. L'animal est de taille assez impressionnante. Il est un peu perturbé par notre présence et reste immobile, nous facilitant les photos. 




Un dernier effort, et nous débouchons à « l'Egalen ». Trois jolis bâtiments sont encore présents. Il semblerait que les lieux soient encore habités de façon temporaire. Une résidence secondaire !!! Les anciens avaient taillé les pierres d'un des angles de la grange en arrondi. 

Dans l'herbe humide une petite grenouille (semble-t-il Rana Temporaria, Grenouille Rousse) essaye d'échapper à la photo en sautant par ci par là.  

Nous sortons à hauteur du col entre les bassins versants de Veurey et de Montaud. Le chemin se fait un plus raide et nous arrivons au joli belvédère avec une table d'orientation. La cluse de Vorrepe s'offre à nous. C'est ici, sur ce versant chauffé par le timide soleil de fin d'été, que nous pique-niquons. Le St Nectaire s'apprécie encore mieux ici. 

La cabane du bois vert (non indiquée) sur la carte est sur le bord du chemin. Ouverte, elle offre un abri appréciable par mauvais temps. La dent de Moirans (988m) offre un point de vue impressionnant sur la plaine. 

Le retour est rapide dans ce sous-bois au doux parfum de ..... tapenade !!! En automne, les sous bois diffusent souvent des parfums agréables (noisettes, champignons...).

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 12:13

Semaine en Vercors du 06 au 11 septembre 2008
(Amicale des retraités du Crédit Lyonnais)

L'hébergement en pension complète est réservé auprès du Centre « Anim'Séjours », domaine des Mateaux sur la commune de Méaudre.
Le groupe est composé de neuf personnes d'environ 60 ans, et d'un jeune homme de 25 ans.
L'encadrement est assuré par Romuald. 


06 septembre 2008


Pour se premier jour, je retrouve directement le groupe au centre de Méaudre. Six personnes ont randonné avec moi l'année passée en Chartreuse. Pour tous c'est le moment d'une petite présentation de la semaine (un programme leur a été préalablement transmis). Je les rassure sur le déroulement des randonnées, et sur les prévisions météorologiques qui sont optimistes pour les jours à venir. Mais pour aujourd'hui ce sera .... pluie !
 

J'ai prévu pour cette 1ère journée, une randonnée du côté de Autrans, le village voisin. C'est au parking de la cabane forestière de Font Scellier que nous nous stationnons et débutons notre randonnée sous un ciel ... couvert. 

Pas de grosses difficultés, nous progressons dans la combe, sur une piste large qui devient un sentier un peu plus loin, jusqu'à hauteur de la cabane de Nave. Nous poursuivons jusqu'au Bec de l'Orient. La vue est un peu masquée par les brumes et les nuages qui nous entourent. Mais les trouées occasionnelles laissent entrevoir l'Isère qui coule dans la plaine. On peut néanmoins se rendre compte de la verticalité des lieux. 

Nous rebroussons chemin. On peut voir les attaques du pic noir sur quelques épicéas. 

A cause du temps menaçant nous tirons directement sur la cabane de Nave à travers la prairie, au milieu des hautes herbes. 

Nous parvenons à manger tranquillement dehors mais la pluie nous oblige à boire le café dans la cabane. Le retour sera l'occasion pour tous de voir la qualité de son poncho ou veste (im)perméable !!   


07 septembre 2008
 


Rendez-vous sur le parking de l'OT de Lans en Vercors (ancienne gare du tramway Grenoble-Villard de Lans) puis nous montons au stade de neige point de départ de cette journée.
 

L'ascension du Moucherotte (1901m) est sans grande difficulté. C'est à l'abri du vent après avoir admirer la vue sur les vallées du Drac et de l'Isère que nous déjeunons. C'est ici qu'avait été ouvert en 1959 l'hôtel « l'Ermitage », desservi par un téléférique (avec un « f » comme féérique). 

Un passage à la table d'orientation avant de redescendre, sur l'abri des Ramées par quelques crêtes vertigineuses.   



08 septembre 2008
 


Temps magnifique pour cette randonnée sur un alpage de la réserve des « Hauts Plateaux du Vercors ». Le point de départ est situé sur le parking du golf à Corrençon en Vercors. Il fait frais. Nous atteignons rapidement le site du 45ème parallèle. Une stèle commémorative rappelle qu'à cet endroit des maquisards avaient dressé un camp lors de la 2ème guerre mondiale.
 

Plus loin, un panneau d'information nous indique que nous entrons dans la réserve, site protégé et indique la réglementation en vigueur. 


Nous effectuons une petite pause à la cabane de Carette. C'est sur les hauteurs de l'alpage de Darbounouse, au milieu des moutons, puis entourés des patous que nous déjeunons.

Le retour est assez long, vallonné avec de belles montées à travers bois. 


09 septembre 2008
 


C'est fois la randonnée se situe sur le secteur de Villard de Lans. A travers bois, et après une montée bien raide nous parvenons à la cabane de Roybon. Située sous le col Vert (1766m), elle offre une belle vue sur le domaine alpin de Villard.
 

Nous prenons une bonne pause (café, fruits secs) avant de gravir les 300 derniers mètres. Nous déjeunons à l'abri du vent.


Sur le retour, en pied de falaises, une harde de chamois se laisse observer de loin. Puis dans le vallon de la Fauge, longue descente interminable en éboulis puis à travers bois, nous pouvons observer un chamois mâle tranquillement allongé sur une vire herbeuse.
 


10 septembre 2008


 
La météo est cette fois plus incertaine. Une première averse au départ du site de bois barbu nous fait craindre le pire. 

Après quelques passages dans les bois nous arrivons rapidement au belvédère de Valchevrière puis au hameau. Difficile d'imaginer que des familles ont vécu là pendant des années. Plus difficiles encore peut être de s'imaginer la dureté de la bataille qui s'y est déroulée les 21 et 22 juillet 1944. 


C'est à la cabane de Chalimont que nous déjeunons. L'ascension du plateau de Château Julien est régulière. Les plus courageux vont jusqu'au belvédère. 

Pendant la descente, séance photo obligatoire au dessus du scialet de Malaterre. 


11 septembre 2008
 


D‘un commun accord, nous finissons la randonnée plus « tranquillement ». C'est sur le val de Méaudre/Autrans, parmi chemins lauzés, que nous marchons. Cette randonnée sur un terrain plus plat, donne l'occasion de comprendre un peu mieux le fonctionnement d'un GPS.
 

Un rapide crochet « au trou qui souffle », et c'est au pied du tremplin qui a vu les épreuves des JO 68 que nous déjeunons. 


Le temps est clément. Une dernière montée digestive et ... bien raide au sommet des tremplins pour une belle vue sur le village de Autrans. Le retour se fait à travers les crêtes jusqu'à Méaudre. 

Ainsi se termine cette semaine de randonnées au « Pays des Quatres montagnes ». 


Bilan


Nous avons pu randonner sur différents terrains (sous bois, alpages, falaises, éboulis...), sur les 5 communes des Quatres Montagnes. 

Très bonne ambiance au sein du groupe. Une bonne homogénéité de niveau physique nous a permis de gravir environ 500 mètres de dénivelé chaque jour.

Partager cet article
Repost0

Accueil