Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

Du 08 au 15 avril

Séjour à Cervières (05)

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 20:01
Les balcons de la Durance

Nous partons du hameau “la Vachette” sur les bords de la Durance. Le temps est incertain mais pour l'instant nous sommes au sec. Il ne faut pas trop se plaindre.

Nous remontons le Durance jusqu'au hameau “les Alberts”. Cette fois la Durance, n'a pas encore rejoint la Clarée et n'est qu'un tout petit ruisseau. Difficile de comprendre pourquoi la Clarée n'a pas gardé son nom !

Nous traversons un centre équestre et débouchons au hameau. De là jusqu'à la route qui mène au col du Montgenèvre, il y a un beau raidillon. Mais ce n'est que le début. Après avoir traversé la route, nous longeons la Durance où les restes d'une avalanche subsistent. On se demande même si la coulée n'a pas traversé la route lors de sa dévastatrice descente !

Le sentier alors bien raide et nous ne sommes mécontents de retrouver la piste forestière (militaire) balisée en GR. La pluie commence à bien mouiller, poncho, et parapluie sont de nouveaux sortis (décidément cette année, il ne fallait rien oublier de ce côté là !).

Plus loin, nous retrouvons l'avalanche. Un petit pas d'escalade pour passer de l'autre côté.

La piste est agréable. Nous passons devant un ancien bâtiment militaire. Puis bifurquons vers “l'ancien fort Dauphin”. Juste avant le fort, il me semble mettre en fuite une 1ère puis une 2ème martre. Mais avec les capuches de la Gore-Tex et du poncho vissées sur la tête le champ de vision est restreint !!

Le fort est déjà là. Le bâtiment orienté vers la route du Montgenèvre est encore en bon état. Nous découvrons vers le nord le fort de la Salette (sous la croix de Toulouse), vers l'ouest l'ancien fort du château et l'ancien fort des trois Têtes.

C'est d'ailleurs devant (ou derrière !) l'ancien fort des 3 têtes, sous un bâtiment du stand de tir que nous nous abritons pour manger. Nous sommes pas mal installés, et durant la pause la pluie cesse. Le top. Etienne s'éclate à récupérer les “déchets de tir” (divers étuis et même des balles dans la butte à 200m de là).

Après cette pause pique-nique, nous descendons sur Briançon, en longeant l'ancien fort des trois têtes. Nous faisons un petit aller retour pour voir le pont d'Asfeld (ouvrage construit au dessus les gorges de la Durance, point stratégique de la fortification Briançonnaise).

Le retour s'effectue par le GR jusqu'au hameau “l'Envers du Fontenil”. Puis une petite sente, d'abord en courbe de niveau, nous ramène jusqu'au hameau de "la Vachette". Fin de cette belle balade qui totalise pas loin de 13kms.

Les balcons de la Durance
Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 18:43

Cette fois ce n'est pas possible d'échapper au mauvais temps. Pluie annoncée pour toute la journée et plafond bas ! Je décide d'emmener le groupe sur les berges de la Clarée. L'année dernière la route était déneigée jusqu'au camping de Fontcouverte mais cette année c'est jusqu'à Lacou.

Ponchos, Gore-Tex, et parapluie (Fred, Pierrette et Jean-Claude semblent convertis) nous traversons la Clarée par le Pont du Rately. Il y a encore pas mal de neige, et je regrette déjà de ne pas avoir pris les raquettes !

Le sentier damé par la motoneige du refuge Buffère est vite quitté, dommage ! Nous mettons en fuite un chevreuil dans les prairies partiellement déneigées autour des chalets de Basse Guardiole. Les chalets sont superbes, les bois offrent une belle patine.

Difficile de suivre le sentier très peu marqué. Nous parvenons rapidement à hauteur des chalets de la Basse Sausse. Nous surplombant la Clarée qui s'engouffre à cet endroit dans une petite gorge.

Après concertation, au pont de la Souchère, nous décidons de poursuivre jusqu'au pont de Lacha. Nous passons encore devant un joli chalet, avant de traverser la Clarée et venir s'abriter sous le balcon d'un des nombreux chalets.

Il fait très froid, l'humidité nous saisit. Il n'est pas raisonnable de poursuivre jusqu'au camping comme prévu. Nous grignotons quelques fruits secs avant de vite reprendre le chemin du retour. La route laisse apparaitre par moments un peu de goudron, mais il reste une belle couche de neige.

Nous croisons un chevreuil plus bas (est ce le même que celui croisé auparavant ?), et puis retrouvons la voiture. Finalement pas mécontents de se retrouver au chaud.

Boucle autour de la Clarée
Partager cet article
Repost0

Accueil