Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières Infos

 

       

Prochaine sortie :

A définir

   Date(s) à retenir :

A définir

 

 

 

  

 

 

Recherche

Pour nous écrire :

Vous êtes le visiteur n°

17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 09:54

 

Brevet d'Etat d'alpinisme.

 

Le brevet d'Etat d'alpinisme comprend les diplômes suivants :

 

Le diplôme d'accompagnateur en moyenne montagne ;

Le diplôme d'aspirant guide, dont la validité ne peut excéder celle du livret de formation délivré dans des conditions définies par arrêté ;

Le diplôme de guide de haute montagne.

 

Ces diplômes sanctionnent :

 

Une formation générale commune aux métiers sportifs de la montagne ;

Une formation spécifique à chacun d'eux.

 

L'Accompagnateur en Moyenne Montagne

 

Le diplôme d'accompagnateur en moyenne montagne atteste des compétences de son titulaire pour conduire et encadrer, contre rémunération, des personnes ou des groupes en espace rural montagnard, à l'exclusion des zones glaciaires, de rochers, des canyons et terrains nécessitant pour la progression l'utilisation du matériel ou des techniques de l'alpinisme.

 Il atteste également des compétences pour animer et enseigner les connaissances et savoir-faire propres à la pratique de l'activité et au milieu.

 Il atteste enfin des compétences, selon l'option choisie au cours de la formation :

- dans l'unité de formation "moyenne montagne enneigée, pour exercer sur des terrains enneigés faciles, excluant tout accident de terrain important, vallonnés, de type nordique et situés en moyenne montagne. La pratique de toutes les disciplines du ski et activités assimilées est exclue à l'exception de la raquette à neige ;

-  dans l'unité de formation "moyenne montagne tropicale, pour exercer dans des régions à climat tropical sur des terrains escarpés et détrempés en périodes, fixées par l'autorité publique compétente, de fortes précipitations.


L'Aspirant Guide

 

Le diplôme d'aspirant guide atteste des compétences pour conduire et encadrer, contre rémunération, des personnes ou des groupes dans des excursions ou des ascensions, dans les limites définies en annexe I. Dans les mêmes limites, il atteste également des compétences pour enseigner les techniques d'alpinisme, de ski de randonnée, de ski-alpinisme et de ski hors piste.

Ces limites deviennent sans objet lorsque les activités sont placées sous la conduite d'un guide.


Le Guide de Haute Montagne


Le diplôme de guide de haute montagne confère à son titulaire le droit d'exercer contre rémunération les activités :

a) De conduite et d'accompagnement de personnes dans des excursions ou des ascensions de montagne en rocher, neige, glace et terrain mixte ;

b) De conduite et d'accompagnement de personnes dans des excursions de ski de randonnée, ski-alpinisme et en ski hors pistes ;

c) D'enseignement des techniques d'alpinisme, d'escalade et de ski de randonnée, ski-alpinisme et ski hors pistes ;

d) D'entraînement aux pratiques de compétition dans les disciplines précitées ;

e) D'encadrer et d'enseigner professionnellement la pratique des canyons à caractéristiques verticales et aquatiques nécessitant l'usage d'agrès.

 

 

 Plus de renseignements (cursus/programmes de formations ...) : http://www.ensa-chamonix.net/

 


 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 14:05

Achard (24)

 

Les 1ères chaleurs sont enfin annoncées, 13 avril, il était plus que temps ! Après avoir hésité avec le Vercors, c'est dans le massif de Belledonne que nous partons. Au programme les lacs Achard.

 

Souvenirs d'une sortie avec le club montagne, et de deux jours en autonomie lors de ma formation d'AMM. Après avoir récupéré Mick à Voreppe, nous montons sur Chamrousse. Il n'y a pas grand monde, sur le parking « des randonneurs ».

 

Nous partons en même temps qu'un couple en ski de rando. Nous prenons vite notre rythme de croisière sur une portion agréable qui offre de beaux points de vue sur le Vercors (et plus particulièrement le Mont Aiguille), ou sur le Taillefer.

 

Juste avant les lacs Achard nous rattrapons trois skieurs. La trace devient un peu plus galère juste sous le col de l'Infernet. Nous suivons un skieur que nous venons tout juste de rattraper. Mais celui-ci part vers la Via Ferrata alors que nous poursuivons vers le col de la Botte.

 

Le ciel bien couvert au départ, s'ouvre de plus en plus. Le dévers n'est vraiment pas l'ami de la raquette à neige ! Nous nous le constatons une fois de plus.

 

Tout à coup mon pied droit s'enfonce d'un bon mètre. J'essaye de me rétablir, mais dans la manœuvre mon pied gauche vient recouvrir le droit et je me trouve bien coincé dans le trou ! Heureusement Mick parvient à me dégager avec son bâton pas besoin de sortir la pelle. Dans la manœuvre, il a fait une belle glissade sur le dos … et l'humidité gagne du terrain !

 

Un dernier et nous voilà au col de la Botte. Sperbe vue sur le vallon des Vans face à nous. Il y a beaucoup de monde dans l'ascension et au sommet. Nous entamons la descente très en dévers. Et après quelques mètres, nous décidons, après réflexion de faire demi-tour. Autant c'est facile à ski, autant c'est galère en raquettes.

 

Nous retrouvons la piste qui descend sur les lacs Robert et en profitons pour faire la pause thé, biscuits. Après discussion, nous envisageons de remonter la piste et d'obliquer vers le sommet de Casse Rousse. Là encore nous rebroussons chemin. La neige a pris le soleil et ne tient pas bien, et le dévers rend la progression délicate.


Lacs Achard (4)

 

C'est donc au dessus de la Via Ferrata des "3 fontaines", non loin des deux tables d'orientation que nous nous poserons le temps du repas tiré du sac. Le soleil tape depuis quelques temps mais le fond de l'air est encore frais. La vue est superbe dommage que la Meige et le Dôme des Ecrins soient pris dans les nuages !

 

Lacs Achard (6)


Il y a une trace de skieur sous notre position, probablement celle de l'ancien qui a tiré à gauche après le col de l'Infernet tout à l'heure.


Lacs Achard (7)

 

Pour nous c'est déjà l'heure du retour. Sous un soleil de plomb, nous regagnons l'Arcelle, par la crête qui offre une belle vue sur les couloirs qui surplombent les lacs Achard.

 

Fin de cette belle randonnée qui totalisent 640m+. Un peu de regrets encore une fois de ne pas être venus en ski de rando !

Partager cet article
Repost0

Accueil